VIVRE AUX ECLATS | 5 rue Pizay 69001 Lyon

Cotillons & Courtoisies

Cotillons & Courtoisies

Public : personnes âgées hospitalisées ou vivant en EHPAD
Fréquence : hebdomadaire ou tous les 15 jours

Depuis 2007, VIVRE AUX ÉCLATS déroule ses Cotillons & Courtoisies : deux à quatre fois par mois, un duo de clowns professionnels improvise un spectacle dans les couloirs, les chambres et les espaces communs des services gériatriques, des EHPAD et unités Alzheimer.

A travers ce programme, il s’agit d’offrir une perspective nouvelle sur les personnes âgées dépendantes et atteintes de troubles cognitifs. Des comédiens professionnels posent le regard de l’artiste-clown sur la personne, sur sa singularité et sur ses potentialités au-delà de la maladie. S’appuyant sur l’interactivité que permettent la forme artistique clownesque et les multiples langages du clown, ces spectacles personnalisés sont un formidable outil d’entrée en relation et de médiation.

Des Cotillons & Courtoisies à thème ont également vu le jour ces dernières années. Pensés et élaborés avec les équipes de soins, ces programmes viennent répondre à un besoin identifié et accompagner un moment de vie de l’établissement. Pour exemple, les clowns de VIVRE AUX ÉCLATS sont actuellement présents dans deux EHPAD faisant l’objet de travaux d’agrandissement. Ils s’improvisent ici chefs de chantier, afin d’aider résidents, personnel et familles à mieux vivre les désagréments que les travaux occasionnent dans leur quotidien, afin de construire et partager avec eux une histoire faite de changements, voire de bouleversements, qui ponctuent la vie de chacun de nous.

Lorsque nos Cotillons & Courtoisies prennent fin, nous proposons de fêter avec faste le départ des clowns ! C’est Traces de clowns, un bal en costumes pour se dire au revoir et prendre soin du lien tissé sur la durée avec les personnes âgées, leurs proches et le personnel.

Carole, alias Zoé | Cotillons & Courtoisies

Madame G. sort de l’ascenseur vers midi. Elle se plaint à l’animateur qu’elle n’en peut plus, qu’elle a envie de partir. Kristin lui demande : ‘‘Où ?’’ Elle répond : ‘‘Là-haut !’’ Un échange naît sur le plaisir et l’amour. Puis Madame G. de conclure : « Vous avez réussi quelque chose, je suis descendue, j’avais envie de mourir. Et maintenant… j’ai envie de manger ! »

Carole, alias Zoé
comédienne-clown

Abonnement à la newsletter

Restons en contact